17/10/2016

Dans le cadre du chantier de l’extension en mer de MONACO, GEOTEC a réalisé une importante campagne d’investigations géotechniques en mer et à terre.

Au cours de cette mission, nous avons été amenés à mettre en œuvre des essais pressiométriques très haute pression entre 16 et 22 MPa soit près de 3 fois la pression limite mesurée par les essais pressiométriques courants.

Outre la mise en œuvre de cette technique novatrice, ces essais ont été réalisé en mer sur plateforme élévatrice et jusqu’à 60 m de profondeur, deux premières techniques en France !

L’appareillage utilisé est caractérisé par une sonde monocellulaire de 44 mm. Après quelques adaptations techniques permettant d’optimiser la qualité de forage, les essais ont été menés avec succès.

Nous avons utilisé un pressiomètre adapté, à la sensibilité volumétrique de 0.1 cm3 (contre 1.0 cm3 sur les appareillages traditionnels) compatibles avec les très faibles déformations attendues au sein des horizons sub-rocheux à rocheux mesurés. Il a été possible de réaliser jusqu’à 5 à 6 essais par jour entre 40 et 60 m de profondeur.

Les résultats obtenus ont permis d’obtenir des modules pouvant dépasser les 5000 MPa. Certains essais ont permis d’observer des amorces de fluage, permettant ainsi d’extrapoler des pressions limites à plus de 20 MPa.