Aéroport Charleroi Géotec
04/03/2020

 

Dans le cadre du prolongement de la piste d’aéroport de Charleroi en Belgique Géotec a réalisé 2 forages pressiométriques à 22 mètres avec essais... durant 3 nuits !
Pour ce projet, Geotec était sous traitant de Verbeke lui même sous traitant de Wandy ( tous travaillant pour lecompte de SOWAER, Société Wallonne des Aéroports).
Pendant toute la durée de l’extension, l’aéroport doit rester opérationnel, les avions continuant d’atterrir et de décoller.
Une partie importante du chantier se tient donc la nuit (de 23 h 30 à 5 h 30) pour ne pas interrompre cette activité.
Ces conditions de travail singulières sont une première pour Geotec !

L’extension se situe sur d’anciens marais remblayés à des hauteurs très importantes Ceux ci, non consolidés, peuvent donc générer des tassements susceptibles d’être préjudiciables à la stabilité des pistes aéroportuaires.
Ce projet démontre une fois de plus les capacités d’adaptabilité dont les équipes Geotec font preuve pour répondre aux besoins de nos clients dans tous les contextes chantier.

L’aboutissement du chantier est attendu pour le second semestre 2021.

Le chantier en quelques chiffres-clés :
• 2ème aéroport de Belgique
• 30 millions d’euros de budget
• 900 jours de travaux
• 650 mètres de pistes ajoutés
• 10,5 millions de passagers en 2026
• 1500 emplois créés à l’issue de l’extension

Le saviez-vous ?
Contrairement à la France où le géotechnicien suit l’étude de bout en bout, en Belgique les géotechniciens fournissent des données dépouillées et les équipes de la MOE interprètent les données, dimensionnent les fondations et suivent les travaux.